Télécharger la brochure
|

Photo primaire insolite 2ème prix

2ème prix

Le monument aux civils fusillés d’Ethe et de Latour situé « Au pré Liégeois »
Elliott Georges et Nathan Godefroid
2ème prix dans la catégorie « Insolite/Originale » enseignement primaire
E.F.C.F. Ethe-Belmont

Ce terrain appartenait aux deux soeurs Liégeois qui l’ont offert après la guerre pour la construction de l’édifice. Les travaux ont continué jusqu’en 1923.

Il a été construit à cet endroit où tombèrent beaucoup de fusillés.

Une souscription nationale a été réalisée dans toute la Belgique et le Grand-Duché de Luxembourg pour payer ce monument.

Il est dédié aux personnes fusillées les 22, 23 et 24 août 1914. Il est composé de 8 stèles sur lesquelles sont inscrits le nom et l’âge des personnes tuées par les Allemands. Ce monument a été construit pour que les gens n’oublient JAMAIS ce massacre.

A l’époque, des officiers allemands, qui niaient les actes de barbarie, ont écrit une lettre de protestation contre la création de ce monument. Ils expliquaient dans ce courrier que les civils tués ce jour-là étaient des francs-tireurs et qu’ils n’avaient donc pas droit à un monument commémoratif. Nous avons pu lire les noms et les âges inscrits sur les stèles. Il y avait de nombreux bébés et enfants qui ne devaient sûrement pas être des francs-tireurs.

Les habitants d’Ethe veillent à ne pas oublier les journées du 22, 23 et 24 août. De nombreuses commémorations et actions ont lieu pour que le souvenir reste et se perpétue à travers les générations. Le 11 novembre n’est pas qu’un jour de congé, il faut penser à ces femmes, ces hommes et surtout ces enfants et bébés assassinés, massacrés pour rien. Ces actes de barbarie ne doivent pas être oubliés.