Télécharger la brochure
|

1er juin 1918: Cooreman remplace de Brocqueville à la tête du gouvernement

En octobre 1914, le gouvernement se réfugie au Havre, tandis que le roi s’installe à La Panne auprès de son armée. Durant tout le conflit, le chef du Gouvernement, Charles de Broqueville, fit le lien entre les deux. Il soutint le roi dans ses recherches de paix comme dans sa volonté de se démarquer des Alliés et le couvrit de son contreseing ministériel.

En fait, il y avait là une divergence de vue entre les deux hommes : le roi estimait qu’il n’avait pas besoin de contreseing en temps que chef de l’armée en guerre, alors que de Broqueville estimait l’inverse. C’est pour cette raison que le 1er juin 1918, le roi le remplaça à la tête du Gouvernement par Gérard Cooreman. Ce dernier accepta à condition que son mandat prenne fin en même temps que la guerre. Il offrit donc sa démission le 13 novembre 1918, ce qui laissait au roi toute liberté pour former un nouveau gouvernement capable d’entreprendre des réformes aussi importantes et nécessaires que l’octroi du suffrage universel masculin.