Télécharger la brochure
|

Novembre 1918: les Allemands quittent le territoire belge

Depuis le début de la contre-offensive alliée, les forces allemandes ne cessent de reculer vers l’Est.

En Belgique, les villes de Flandre sont peu à peu libérées : à la veille de l’armistice, l’armée belge est aux portes de Gand. Tandis que les Canadiens sont à Mons. La ville revêtait une dimension symbolique pour les forces britanniques. C’était là en effet que le premier affrontement eut lieu entre les Britanniques et les Allemands le 22 août 1914. Ce sont les troupes de la 3e division canadienne qui entrent les premières dans la ville, dans la nuit du 10 au 11 novembre 1918.

Après l’armistice, les troupes allemandes continuent de refluer vers l’Allemagne. Il leur faudra près de deux semaines pour évacuer totalement le territoire belge. Les Allemands quittent Bruxelles le 15 novembre et Liège, le 23 novembre 1918.