Télécharger la brochure
|

11 mai 1917 : Franz Merjay est fusillé au Tir national de Bruxelles

Franz Merjay, rentier ixellois, est le père de neuf enfants. Trois de ses fils sont au front, les deux autres fils et deux de ses filles font du renseignement. Ses enfants seront arrêtés plusieurs fois, notamment dans l'affaire Cavell-Baucq. Le père se lance alors dans l'action clandestine afin que l'arrestation de ses fils n'empêche pas le réseau de poursuivre ses activités. En janvier 1917, il est arrêté et fusillé le 11 mai 1917. Durant "l'affaire Merjay", il y eut 46 accusés dont 19 furent condamnés à mort, 13 furent graciés et 6 exécutés, dont Franz Merjay.  Il avait 65 ans.