Télécharger la brochure
|

10 mai 1915 : publication du "livre blanc" par les Allemands

Ce livre est le premier rapport officiel allemand qui consacre la thèse des francs-tireurs pour légitimer les massacres de civils commis par les Allemands en Belgique et dans le Nord de la France en août 1914.
Le "livre blanc" réfute les notes diplomatiques des gouvernements français et belges, ainsi que le rapport Bryce. Son titre complet est "Atteintes aux droits de l'homme dans la conduite de la guerre belge". On y retrouve des témoignages sélectionnés avec soin qui racontent que "la population belge de tout grade, de tout âge et des deux sexes a pris part au combat contre les troupes allemandes avec la plus grande âpreté et la plus grande fureur".

En avril 1916, le gouvernement belge en exil répond par un "livre gris".
Dans cette bataille des rapports officiels à la quelle se livrent les belligérants et qui alimente largement la propagande alliée, l'opinion des Neutres finira par basculer dans le camp des Alliés. A l'évidence, cette guerre populaire belge est une pure invention. Par contre, les crimes allemands, eux, ont bien existé.