Télécharger la brochure
|

15-27 mai 1915: bataille de Festubert

Après avoir subi une perte de 11.000 soldats lors d'une attaque contre la crête d'Aubers, la Ière  Armée britannique de Douglas Haig ordonne une autre poussée menée par la 2e et 3e brigade d'infanterie canadienne des brigadiers-généraux Arthur Currie et Richard Turner. Le premier a pour objectif de s'emparer d'une série de tranchées appelée K.5; le second d'un petit verger en face du village de Festubert. Les forces canadiennes furent très mal préparées à cet assaut, mal soutenues par l'artillerie. Leurs cartes contenaient des informations inexactes et les Allemands possédaient tous les avantages du terrain et de la puissance de feu. Après plusieurs assauts frontaux de la part des Canadiens, les gains furent minimes. Par contre, ils subirent de lourdes pertes, soit 2468 hommes hors de combat.