Télécharger la brochure
|

21-24 août 1914 : la défense de Namur

Les défenses namuroises de la PFN (position  fortifiée de Namur)  sont constituées de 9 forts (4 grands et 5 petits) situés à une distance variant entre 5 à 8 kilomètres du centre. Comme pour Liège, il s’agit de forts construits par Brialmont. Après la chute de la position fortifiée de Liège, du 21 au 24 août 1914, les troupes allemandes assiègent la position fortifiée de Namur, défendue par la 4e Division d’Armée du général Michel.

Instruits par leur expérience à Liège, les Allemands se limitent au pilonnage intensif des forts, qui tombent les uns après les autres. Le commandement militaire belge est impuissant, la portée des canons allemands (six batteries de 420 mm et quatre batteries autrichiennes Skoda de 305 mm) est bien trop longue. Le 24 août, la ville est investie, les garnisons se rendent et ce qui reste de la 4e Division d’Armée se replie sur Anvers.