Télécharger la brochure
|

12 août 1914: bataille de Haelen (bataille des Casques d'Argent)

Les Allemands savaient pertinemment qu'en possédant le village de Haelen, Diest devenait une place forte qui couperait en deux la ligne belge de défense de la Gette et donnerait un accès plus facile vers Anvers. Le Lieutenant-Général de Witte (1857-1933) décide alors de déployer rapidement toute les forces vives de sa division (lanciers, cyclistes et artilleurs). Les Allemands commencent par prendre le pont d'Haelen et investissent la ville. Après une retraite précipitée, les Belges tentent de se réorganiser en repassant le pont. La cavalerie allemande, convaincue de sa supériorité, opta pour les charges de cavalerie au galop et sabre au clair.

Lorsque les 17e et 18e régiments de dragons à cheval entrèrent dans Haelen, la concentration de troupes allemandes fut soudain prise sous le feu de l'artillerie belge qui les terrassa. Ce fut un succès temporaire pour l'armée belge qui dut ensuite se retirer vers la place fortifiée d'Anvers.
Le nom de « bataille des Casques d'Argent » remonte à un poème écrit en 1914 par l’abbé Auguste Cuppens. Elle fut présentée comme une grande victoire malgré sa portée plutôt réduite.