|

Pour en savoir plus

F. BAUDHUIN, Histoire économique de la Belgique (1914-1939), t.1, Bruxelles, 1944.

A. BECKER, Les cicatrices rouges 14-18. France et Belgique occupée, Paris, Fayard, 2010.

E. DEBRUYNE & L. VAN YPERSELE, Je serai fusillé demain. Les dernières lettres des patriotes belges et français fusillés par l’occupant. 1914-1918, Bruxelles, Racine, 2011.

Th. DELPLANCQ, "Une chasse aux « oisifs ». Les déportations de civils à Bruxelles en 1917", dans Bruxelles et la vie urbaine, Bruxelles (Archives et bibliothèques de Belgique, n° spécial 64), 2001, p.513-539.

S. DE SCHAEPDRIJVER, La Belgique et la Première Guerre mondiale, Bruxelles,
P.I.E.-Peter Lang, 2004.

J. DE VOLDER, Benoît XV et la Belgique durant la Grande Guerre, Rome (Institut historique belge de Rome), 1996.

H. HAAG, Le comte Charles de Broqueville, Ministre d’Etat, et les luttes pour le pouvoir (1910-1940), Bruxelles – Louvain-la-Neuve, Editions Nauwelaerts – Université de Louvain, 1990.

H. HAAG, "Les origines de la pastorale ‘Patriotisme et Endurance’ du Cardinal Mercier (décembre 1914)", dans Revue d’Histoire Ecclésiastique, t. XCIV, n° 2, avril-juin 1999, p. 436-470.

S. JAUMAIN & AL. (dir), Une guerre totale ? La Belgique dans la Première Guerre mondiale. Nouvelles tendances de la recherche historique, Bruxelles, AGR, 2005.

B. MAJERUS, Occupations et logiques policières. La police bruxelloise en 1914-1918 et 1940-1945, Bruxelles, Académie Royale de Belgique, 2008.

F. PASSELECQ, Déportation et travail forcé des ouvriers et de la population civile de la Belgique occupée (1916-1918), Paris, PUF, 1927.

L. VAN YPERSELE & E. DEBRUYNE, De la guerre de l’ombre aux ombres de la guerre. L’espionnage en Belgique durant la guerre 1914-1918. Histoire et mémoire, Bruxelles, Labor, 2004.

A. VRINTS, Bezette Stad. Vlaams-nationalistische collaboratie in Antwerpen tijdens de Eerste Wereldoorlog, Bruxelles, AGR, 2002.

L. WILS, Flamenpolitik en Activisme. Vlaanderen tegenover België in de Eerste Wereldoorlog, Leuven, Davidsfonds, 1974